Les Chevaliers du Zodiaque – la légende du sanctuaire

Les chevaliers du zodiaque – la légende du sanctuaire

“Ils ont tué mes héros !”

Fans de la première heure, vous avez vu et revu tous les épisodes de Saint Seiya, collectionné les figurines payées à prix d’or (même pour les chevaliers de bronze) et peut-être même vous êtes vous entraînés à dessiner les constellations avant de frapper dans le vide comme un con. Vous vous êtes réjouis des jeux, des films et des spin-off qui sont venus (exploiter) s’ajouter à l’univers des valeureux héros. Et aujourd’hui, vous vous dites que vous avez enfin l’occasion de vous mettre un peu de neuf sous les dents… Et bien oui, il y a du neuf ! Neuf ans d’âge, c’est le maximum requis pour voir ce film au relents de diluant. Une nouvelle fois, je viens vous faire une petite critique ciné…

les chevaliers du zodiaque - la légende du sanctuaire

1/ Le contexte

Suite au “succès” d’Albator sorti fin 2013, le studio Toei Animation nous livre là un film graphiquement magnifique. Une pépite, je l’admets. Côté design, le travail de modernisation sur les armures et les personnages fait mouche. Je passe sur le côté disco avec les armures qui s’illuminent dans le noir, ça peut plaire à certains… Même si on ne reconnaît pas toujours nos héros d’enfance, les personnages sont plus d’actualité, certains portant des piercings ou tatouages (dont un avec un dragon dans le dos, pas con!). Par contre, les néophytes seront un tantinet perdus tant le rythme du scénario est soutenu.

les chevaliers du zodiaque - la légende du sanctuaire2/ Le scénario

On s’en doute dès le début, si on veut compiler 90 épisodes d’intro des personnages, de croyance en Athéna et de bataille au sanctuaire, tout ça en 1h30 de film, il va falloir faire des coupes franches. Du coup, on perd presque l’intégralité de l’histoire des héros. On apprend vite fait que les orphelins ont été envoyés petits s’entraîner pour protéger Saori Kido et c’est marre. Ne demandez pas, on ne vous dira rien d’autre. S’ensuit une quête plutôt brouillon, quelques rencontres “comme de par hasard” et des écarts flagrants par rapport au manga d’origine. Ok, je l’ai dit, là il fallait compiler mais tous les fans voulaient voir un petit passage du chevalier de la balance, une vraie démonstration du pouvoir du phœnix ou un petit passage sur l’horloge du sanctuaire, pas un numéro du chevalier du cancer en drag-queen meneuse de revue !

les chevaliers du zodiaque - la légende du sanctuaire3/ Les personnages

Je l’ai dit plus tôt, les persos ont été modernisés, pour le meilleur et surtout pour le pire. Si, à l’époque, chacun avait son caractère bien trempé, on a aujourd’hui droit à des pantins déshumanisés car vides de sentiments. Ainsi, Seiya est une tête brûlée complètement stupide, Hyoga un gars qui fait la tête mais on ne sait pas pourquoi, Shiryu, un abruti qui ramène sa science et qui garde son armure pour aller pisser, Shun, bin lui il reste le nigaud faiblard et enfin Ikki, le mec qui défonçait tout, bin il se fait rétamer dès le premier combat. (Ah ah ah ! GROS SPOIL!!!). Dernière gentille qu’il fallait nommer aussi (en fait je l’avais déjà oubliée), Saori Kido est devenue tellement inutile qu’elle décroche dès la moitié du film… Petite info en passant, n’espérez voir ni Marine ni Shina, elles on les a zappées…

Niveau méchants, l’effort a été fait sur le grand pope. Mais pourquoi lui faire déjà une armure moitié or – moitié surplis d’Hadès ? Pourquoi le transformer en centaure diabolique ? Pour les autres, strict minimum requis : Mû du bélier, le binoclard qui aurait mieux fait de devenir maçon vitrier à toujours faire des murs en cristal, Aldébaran du taureau, le gentil méchant sur qui ont poussé plein de cornes couvertes de sang et de vomi (si, si!), Shaka de la vierge, qu’on voit 30 secondes à peine, Shura du capricorne… et Milo du scorpion qui est soit mec qui a abusé des oestrogènes, soit un changement féministo-scénaristique.

les chevaliers du zodiaque - la légende du sanctuaire4/ La fidélité

Je le répète, je comprends le besoin de moderniser, de toucher un nouveau public, de trouver de nouvelles sources de revenus mais là vous avez commis un sacrilège messieurs les remakers ! Comme souvent dans les adaptations, on a perdu toute la substance de l’œuvre originale. Ok, si on reprend l’histoire d’époque, il y a des mecs qui ont un univers en eux, ils peuvent lui mettre le feu, ils font alors de la lumière et ils peuvent casser des cailloux en plein de petits morceaux. Ceci étant, il y avait quand même un certain réalisme dans les actions des personnages. Quand les chevaliers de bronze partaient au sanctuaire, vu qu’on parle de la mythologie grecque, ils partaient en Grèce en avion, ils ne prenaient pas une porte des étoiles pour arriver dans le monde de Thor ! Un très court passage m’a fortement choqué : suite au laïus de Shiryu, les autres se mettent à courir façon Tex Avery. Avait-on vraiment besoin de ça ?

Du point de vue de la cohérence, même chose. Les “petits” chevaliers de bronze débarquent au sanctuaire et ils tombent face à face avec des chevaliers d’or qui sont un milliard de fois plus puissants qu’eux. Boh, pas de souci, suffit d’être plus déterminé et ça passe. Oui, je sais, à l’origine, les mecs se faisaient laminer et se relevaient pour ensuite péter une colère et gagner mais là, ça frise le ridicule, spéciale dédicace au combat Hyoga – Verseau qui a commencé et s’est fini le temps que j’attrape ma clope et que je l’allume…

Je verserai également une larme pour les Pandora Box, ces légendaires boîtes qui contenaient les armures, qui sont devenues de jolis petits colliers très élégants pour chevalier tendance et soucieux de son image…

les chevaliers du zodiaque - la légende du sanctuaire5/ L’intérêt

Pour résumer, cette très jolie adaptation du célèbre manga ne laissera qu’un souvenir très furtif aux fans des premiers jours. Pour les autres, les ignorants (les pauvres), ce film sera l’occasion de découvrir une épopée cultissime et, je l’espère, le déclencheur pour aller compléter une culture manga déficiente…

Si seulement ces magnifiques images avaient été mises au service de la saga et non l’inverse…

Note : Une petite pensée pour le chevalier du verseau et son pistolet sur l’épaule façon Predator… (?!?)

Images – vidéo : Wild Bunch Distribution

Site : leschevaliersduzodiaque-lefilm.com

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Konar dit :

    Phoque! Après avoir massacré Dragon Ball, ils osent laminer Saint Seiya? Qui est le suivant, Nicky Larson???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *