Pixel Blocks – LEGO®, mais pas trop…

Imaginez… Imaginez que la plus grande marque de briques à assembler propose une collection de personnages à créer, issus des plus grands (vieux) jeux vidéos… Perso, j’en salive d’avance et je passe direct à ma banque prendre un crédit sur 20 ans pour m’acheter l’intégrale de la collection !

Mais… Mais… MAIS !!! Que vois-je ? Ça existe !!!!! Haaaaaaaaaaaa !!!!!! (*orgasme*)

Un rêve de collectionneur geek enfin réalité ?…

Les Pixel Blocks, mesdames et messieurs ! Sous ce nom plus que barbare se cache en réalité des petits personnages à assembler façon Lego®. Vous pourrez trouver entre autres Sonic, Tails, Ryu, Blanka… Bon, j’ai jamais été très confiant dans les copies de la célèbre marque… Mais là, afin d’assouvir mes passions de rétrogamer et de presqu’adulte, j’ai pas hésité une seconde ! En même temps, faut avouer que sur le papier et la boîte, c’est classe et ça donne méchamment envie ! Allez, hop hop hop ! Regardons ça de plus près…

08 - Les Pixels Bricks

Dans la boîte, on retrouve la traditionnelle notice accompagnée des fameuses pièces en sachet…

Et là, c’est le choc !

… Ou plutôt un vaste cauchemar ?

Ouais, parce qu’autant vous prévenir tout de suite : lorsque vous allez attaquer la construction, voici une liste de chose à faire avant :

  • Dites à votre moitié de partir voir sa mère (si vous êtes célibataire, passez au 3e point…)
  • Si vous avez des enfants, envoyez-les avec votre moitié (si vous êtes parent-célibataire, foutez-les à la crèche/collège/lycée/grands-parents/où-vous-voulez-on-s’en-tape…)
  • Si vous avez un animal de compagnie, refilez-le à quelqu’un
  • Fermez la porte à clé et débranchez le téléphone
  • Mettez-vous une petite musique relaxante (SURTOUT PAS de métal…).
  • Buvez une tisane tilleul-menthe et lorsque vous serez pratiquement au bord du sommeil, vous pourrez enfin attaquer…

« Rien que ça ? » dites-vous, l’air amusé… ET ENCORE !!! Juste pour vous faire une idée, laissez-moi vous expliquer la GALÈRE que j’ai passée pour monter ce truc…

Aux alentours de 19h, et plein de bonne humeur et de volonté, je me décide à attaquer la construction. Avec le regard souriant et le sourire confiant, j’ouvre la boîte et découvre la notice.

Mike_Abbott_Surprise_1

« Boarf ! » me dis-je, « c’est pas la première fois que je fais du montage type Lego® ! Je devrais m’en sortir !! »

Puis je sors les sacs en plastique de pièces. Bon, là, je souris un peu moins, vu la taille des machins… Non mais sans déconner, qu’est-ce que c’est que ça ? Des pièces pour fourmis ?? Ouais, parce que, si vous avez des gros doigts, vous pouvez gentiment aller vous faire fou… voir ailleurs ! Ou alors, faut prévoir la pince à épiler pour les manipuler !!! Et si, par malheur, vous faites tomber une pièce, bon courage pour la récupérer !

piece

Bon, je regarde quand même la notice, parce qu’elle ne va pas se monter toute seule, cette figurine !! Et là, une fois que je comprends que je vais vraiment en ch*er, je craque !

Best_Cry_Ever

Sans déconner, il faut avoir une patience de moine shaolin pour ce truc ! Les pièces sont tellement petites qu’il est impossible de faire l’assemblage sans péter une pile à chaque étape de la notice ! D’ailleurs, en parlant de celle-ci, j’espère que vous avez un brevet en lecture de notice Ikéa®… Si vous ne l’avez pas, à la fin de la construction, on vous le donne, ce brevet ! Elle est illisible, mal expliquée, détaillée à la truelle, en un mot : une HORREUR !!! Bref, il m’a fallu 1 heure pour m’en occuper ! UNE HEURE !!!!!!!!!!

Fusion

Mais si, je dis bien « si », vous arrivez au bout, vous vous retrouverez avec une magnifique figurine pixellisée, mais non articulée (faut pas déconner !)… D’à peine 8cm de haut, bordel de m*** !!!

De plus, NE LA TOUCHEZ PLUS, bande de malheureux ! Si vous le faites, il y a de très fortes probabilités pour qu’une pièce se barre ! Bah ouais, parce qu’en plus d’être petites, elles sont moulées au burin et à la hache !!

IMG_20150915_222011

Verdict : What the f**k ?

Comme je l’ai dit plus haut, l’idée était franchement intéressante sur le papier… Mais la réalité est dure et vous rattrape aussi vite qu’un pet discret sous la couette !

En définitive, si vous voulez vraiment vous amuser à construire un personnage pixellisé, acheter plutôt une grosse boîte de LEGO®, cherchez les modèles sur le net et amusez-vous !!!

Clashern

Rédacteur pour le blog Simplecommegeek.net et animateur/gamer au skill incertain pour ma chaîne Twitch à mes heures perdues...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *