Project EVO, un jeu vidéo pour les enfants atteints de déficit de l’attention

Petite question sérieuse pour une fois : est-ce que le jeu vidéo pourrait aider à soigner des enfants atteints d’un trouble de déficit de l’attention avec hyperactivité ?
C’est cette question que se pose la société Akili Interactive a travers une étude qu’elle vient de présenter lors du 62e congrès de l’American Academy of Child and Adolescent Psychiatry.

Nous connaissons déjà les E-learning dit « serious games ». Petite explication dixit « Wikipédia » : « la vocation d’un « serious game » (jeu sérieux en français), est donc de rendre attrayante la dimension sérieuse par une forme, une interactivité, des règles et éventuellement des objectifs ludiques. »

Ces « jeux » restent formatifs et s’adressent donc principalement à des adultes.

Project EVO

Le Project EVO : un jeu vidéo pour l’amélioration du fonctionnement de l’attention et de la mémoire.

Project EVOL’étude de la société américaine « Akili Interactive » est intéressante, rien de tel que de proposer un jeu vidéo à des enfants dans le but de soigner. Son nom : Project EVO.

Il y a quelques années, j’ai eu l’occasion d’assister une neuropsychologue lors d’une séance avec un patient traumatisé crânien. Elle avait utilisé une sorte de jeu vidéo sous la forme d’un train, commandé par le patient avec l’aide d’un clavier adapté. La séance était très utile pour tester la concentration et les réflexes, mais la simulation n’était pas du tout ou peu immersif pour lui.

Là ou le Project EVO se veut intéressant, c’est que l’enfant ne se rend pas compte qu’il ne joue pas à un jeu vidéo classique. Le logiciel le leurre et l’amène à prendre, entre autres, des décisions instantanées, utiles pour l’amélioration du fonctionnement de l’attention et de la mémoire.

80 enfants, de 8 à 12 ans, ont participé à l’étude, 40 diagnostiqués avoir des troubles  de déficit de l’attention avec hyperactivité et 40 sans antécédents connus. Ils ont joués 30 minutes par jours, cinq fois par semaine pendant un mois. Parmi les 40 diagnostiqués, 77 % des parents ont remarqués une amélioration significative.

Alors, est-ce que le Project EVO va devenir le premier jeu vidéo prescrit par médecin ? C’est, ce que souhaitent ses concepteurs, mais la route est encore longue pour en arriver là, mais  pourquoi pas !

Et vous, vous en pensez quoi ?

Si vous avez aimez l’article, n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux et bientôt sur notre Twitter ou notre Facebook

Sources :
Jean Zeid de France Info
Akili Interactive
Mobihealthnews

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *