Rétrogaming – Consoles et jeux vidéo de notre enfance

Il y a quelque jours est sorti le livre Rétrogaming, Consoles et jeux vidéo de notre enfance écrit par Antoine Pascal et édité aux Editions Ouest-France. A cette occasion, l’éditeur nous a très gentiment envoyé un exemplaire afin que je puisse vous en parler. Alors, ce bouquin, il a sa place sous le sapin ?

Un petit mot sur l’auteur

Antoine Pascal est journaliste et photographe. C’est un passionné des grands évènements du XXe siècle. Il est notamment l’auteur de quelques livres que vous n’avez sans doute pas lu, comme Le Débarquement en chiffres, le Mont-Saint-Michel en chiffres, Autos miniatures de notre enfance et Couteaux de nos régions, pour ne citer qu’eux.

Néanmoins, il a déjà officié soit en tant que photographe, soit sous la casquette d’auteur sur d’autres livres dans le registre qui nous intéresse aujourd’hui, à savoir La bible Super Nintendo, La bible Game Boy ou La bible PC Engine, tous disponibles aux excellentes Editions Pix’n Love !

Il a également collaboré sur d’autres bouquins traitant du jeu vidéo, mais faire la liste ici serait trop chia, me prendrait trop de temps. On va donc s’abstenir.

En bref, ce parisien connaît quand même un peu le milieu ! Et il revient aujourd’hui avec Rétrogaming, Consoles et jeux vidéo de notre enfance. Ravalez-moi cette larme de nostalgie, vous en aurez besoin pour plus tard.

Couverture

De quoi ça parle ?

Sous ce titre à faire transpirer des yeux le plus dur des gamers (de plus de 25 ans) se cache un ouvrage traitant des consoles (portables ou non), allant de la première génération (de la fin des années 70) jusqu’à la sixième génération se terminant par la Nintendo 64, soit 1996.

Autant vous dire que la période couverte est vaste et les infos et anecdotes nombreuses ! Alors, est-ce que l’auteur y arrive ? Patience, malheureux !!! Un sujet comme celui-ci ne doit pas être pris à la légère, et encore moins bousculé !

Et puis, avant de parler du contenu, il est d’usage de parler un minimum du contenant !

Bon, et le livre, ça se présente comment ?

Les dimensions de l’ouvrage peuvent laisser perplexe, mais il faut admettre que le format carré passe plutôt bien ! On oublie donc les formats traditionnels et on opte pour du 22,5×22,5 cm.

La couverture souple avec ses petits rabats pouvant servir de marque-page sont dans une finition propre un peu satinée.  A l’arrière, on remarque un pavé résumant très succinctement l’histoire du jeu vidéo, survolant deux illustrations des ennemis d’une époque, la NES et la Master System.

L’ensemble est esthétiquement agréable à l’œil, mais je regrette néanmoins l’absence de vernis sélectif, qui aurait pu donner un certain cachet qualitatif au livre. Mais j’en demande sans doute beaucoup… De plus, la couverture est du type à s’abimer vite. Attention donc à le manipuler délicatement et à ne pas le laisser aux enfants/amis/autres membres de la famille peu soigneux, sinon les rayures, pliures et autres pages qui se décollent seront vos seules récompenses.

En parlant des pages (remarquez la superbe transition), le livre s’en pâme de 125 (ou 128, si on les compte toutes), avec de belles photos et textes sur papier brillant épais. On a tellement l’impression de feuilleter une superbe pièce qu’on en oublie presque l’absence de vernis sélectif sur la couverture (Oui, j’y reviens ! Et non, je ne m’y fais pas !!).

retrogaming-ouest-france-1

La mise en page n’est pas en reste non plus, c’est simple et aéré et les photos sont d’une excellente qualité (encore heureux pour un photographe !). Mais attention quand même à ne pas être trop fatigué lorsque vous entreprendrez de lire. En effet, la police d’écriture est un peu petite. Mais si vous disposez d’une vue correcte, la lisibilité reste agréable !

 

Et plus en détail, ça donne quoi ?

Allez, j’arrête de tourner autour du pot, on va parler du contenu.

Le livre est divisé en 24 chapitres, correspondant chacun à une console, voir à une génération entière pour le premier. Chacun de ceux-ci s’ouvre sur un texte historique, replaçant la console dans le contexte de son époque.

Le premier chapitre s’attarde donc sur toutes les consoles de la première génération. Oui, TOUTES ! Alors bon, c’est à chaque fois un poil succinct, mais c’est une belle présentation quand même, avec photo du bijou et petit texte d’introduction à côté !

Puis, pour chaque chapitre suivant, vous aurez le droit à une belle photo de la console mise en lumière, avec quelques fois la photo du carton d’emballage à côté ! De plus, pour les consoles les plus marquantes de leur génération, en guise de petits bonus, vous aurez une liste exhaustive des jeux phares et incontournables de la bête (avec photo de la cartouche/boîte, screenshots à l’appui !) et une belle présentation des accessoires vendus à l’époque, et toujours avec textes + photos !!

retrogaming-ouest-france-2

Bref, un petit bonheur pour les apprentis collectionneurs tant l’ouvrage fait parfois presque preuve de catalogue… Oui, j’ai bien utilisé le mot « apprenti ».

Du coup, tu vas donner ton avis, c’est ça ?

Ouais, parce qu’il y a un « Mais » !

Ce livre est vraiment sympa à bouquiner. Il ne demande pas de connaissances approfondies sur le sujet et il vraiment bien documenté. Il s’adresse donc surtout aux personnes un brin nostalgiques, ou qui s’intéressent de loin au monde du rétrogaming. Les textes sont certes explicatifs, mais on reste un peu en surface sur chaque console. Si vous êtes un passionné de cet univers, vous apprendrez peu de choses grâce à ce livre, voir rien du tout si vous écumez les sites internet dédiés au sujet.

retrogaming-ouest-france-4

En bref,

Rétrogaming, Consoles et jeux vidéo de notre enfance a le droit à sa place sous le sapin, pour peu que la personne à qui vous l’offrez (ou vous-même, vous avez le droit de vous faire des cadeaux… Pervers narcissique…) ne soit pas hyper calée sur le sujet. Sinon, vous risquez de vous voir remercier avec une Bible de chez Pix’n Love directement sur le coin de la gueule…

retrogaming-ouest-france-3

Titre : Rétrogaming, Consoles et jeux vidéo de notre enfance
Auteur : Antoine Pascal
Maison d’édition : Editions Ouest-France
Nombre de pages : 128
Qualité : Couverture souple et rabats, papier brillant, reliure brochée
Prix : 19,90€
Lien vers la maison d’édition : Editions Ouest-France
Lien vers le site internet du collectif : MO5.COM

Clashern

Rédacteur pour le blog Simplecommegeek.net et animateur/gamer au skill incertain pour ma chaîne Twitch à mes heures perdues...

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 8 février 2016

    […] partenaires… qui nous ont faits confiance en 2015, clin d’œil spécial à Ouest France pour le livre à chroniquer. D’ailleurs, salons, éditeurs, partenariats, tests matériels, livres, jeux vidéo, jeux […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *