Suicide Squad : de l’art de transformer les méchants en gentils… ou presque

Les pires méchants de l’univers DC Comics réunis dans un même film.
C’est tellement jouissif d’être un salopard ! 
Face à une menace aussi énigmatique qu’invincible, l’agent secret Amanda Waller réunit une armada de crapules de la pire espèce. Armés jusqu’aux dents par le gouvernement, ces Super-Méchants s’embarquent alors pour une mission-suicide. Jusqu’au moment où ils comprennent qu’ils ont été sacrifiés. Vont-ils accepter leur sort ou se rebeller ?

Voilà le pitch de départ. C’est tout ce que je m’étais autorisé à apprendre sur ce film, tant je voulais arriver sans à priori dans ma salle de ciné locale. Pas de bol, on a fait tout un tintouin autour de Suicide Squad et je dois dire que j’étais très impatient de le voir. Voici donc le retour de ma soirée en avant-première et cette fois-ci, je vais faire court :

ATTENTION FILM TRES MOYEN !!!

On nous rabâchait depuis un moment cette réunion de super-vilains dans un cadre proche de l’apocalypse, avec des rumeurs à tire larigot sur Jared Leto et son délire Jokeristique, sur Will Smith et son travail de groupe. Que nenni ! Une histoire des plus simplistes, des personnages très transparents, des méchants qu’en fait ils sont gentils au fond, voilà tout ce à quoi vous aurez droit durant les 2h de ce film..  Aucune originalité, que de la linéarité ! Au final, on se borne à suivre les aventures de Will Smith et ses acolytes, s’amusant au passage de quelques caméos : Batman, Flash, Joker (qui n’apparaît que 10 ou 15 minutes au final)…, et profitant de quelques gags clairsemés.

Seul point positif, mais Ô combien impressionnant : Margot Robbie. Outre sa plastique irréprochable, elle campe ici une Harley Quinn parfaite, mélange de folle meurtrière et d’innocente ingénue, capable d’affronter des zombies mutants ou de chauffer une escouade de Navy Seals.

Au final, comme d’habitude, on nous l’a vendu, on nous l’a fait espérer, on nous l’a baclé… C’est moi ou ya un truc qui cloche à Hollywood ?…

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *