Taken 3 ou l’art de rallonger la sauce

Changement de genre pour moi, je viens vous faire ma petite critique de Taken 3. Sorti il y a une semaine, je pense l’avoir oublié d’ici deux jours…

TAKEN 2Bon ok, c’est un bon petit film d’action. Ok, Liam Neeson reste sympathique dans son rôle de super agent secret retraité complètement gaga de sa petite famille. Ok, il y a des coups de feu, des explosions, des combats à main nues mais monsieur le réalisateur, ça ne fait pas tout !

Justement, premier point sur le réalisateur, mister OLIVIER MEGATON !!!!!! (bruits d’explosion nucléaire de la mort qui tue). C’est vrai, le gag est facile, mais avec un nom comme ça, tu ne t’attends pas à du cérébral. Ça va être boum boum, pan pan et pouf t’es mort. Le mister Megaton (non, je ne dirai rien sur ce pseudo qui fait plus acteur porno que réalisateur) nous distribue donc une suite presque ininterrompue de scènes d’action, de séquences sentimentales niaises et de course-poursuite qui donne la gerbe tant la caméra est malmenée pour bien qu’on se sente dans l’action. Petit rappel, la production est signée Besson. On aura donc forcément droit aux mêmes scènes de cascade filmées sous 90 angles différents histoire qu’on profite bien de la chose…

Attention, pour le reste de cet article, je vous spoil à fond. En même temps, je vous fais économiser une place de ciné donc vous direz merci en partant 😉

Taken 3, un scénario ?

Maintenant on s’occupe de l’histoire. C’est vrai, dans une production Europa, ça vient généralement en dernier, le plus souvent d’ailleurs bien après la sortie en salle… Moi, je préfère y passer maintenant.

taken3-2L’histoire donc… très bateau. Liam Neeson, le super agent super fort super doué super malin et super en forme à 87 ans, est toujours retraité. Ça, ça n’a pas changé depuis le premier opus. Il fait toujours des petits boulots avec ses potes anciens supers agents supers forts (etc.). Il continue à offrir des cadeaux pour une enfant de 8 ans à sa fille qui en a maintenant plus de 20… Il est toujours plein d’affections pour son ex mariée à un homme d’affaires sauf que maintenant, c’est son ex qui revient vers lui. Elle s’ennuie avec son mari, elle était mieux avant et blablabla.. Ok, plausible après tout, elles savent rarement ce qu’elles veulent… (bouh!!!!!!). Donc, l’ex veut larguer son actuel et faire du précédent son futur. C’est bon ? Tout le monde suit ? Prenez des notes, c’est important…

 Bin en fait non. Tout le film est bourré d’événements anecdotiques qui ne viennent non pas enrichir l’histoire mais simplement amener un peu plus de fouillis au brouillon. Le super flic, joué par un Forest Whitaker très convaincant même si à moitié Rain Man, ne sert à rien. Ne sert à rien ! La fille, enceinte et anxieuse à l’idée de la réaction de son père, NE SERT A RIEN. Le grand méchant qu’on voit au début, forcément un russe psychopathe, NE SERT A RIEN !!! En fait, on finit par se demander si le film lui-même sert à quelque chose sinon à faire rentrer la monnaie…

Taken 3, de l’action ?

taken3L’action semble quand même bien terne à côté du premier film. Je passerai sur le deuxième, celui-là, je l’ai oublié en sortant du ciné. Dans le premier film donc, la tension montait de minute en minute, poussant incidemment le héros à augmenter la violence de ses actes et de ses interrogatoires. Ici, dès le début, tout est déjà fini. Dès la mort de son ex femme et après un petit footing pour échapper à la police « finger in ze noze », Liam (oui, je dis Liam, on est intimes…) gère à fond ! Il mène l’enquête comme il le sent, échappe à tous les tueurs super entraînés eux aussi (mais pas assez) qui se mettent sur son chemin et ridiculise les forces de police envoyées pour l’attraper. Petit rappel, production Besson… Pas de tension, pas de précipitation.

Dernier point, juste pour signaler à ces messieurs les génies de la création que lorsque dans le premier film, vous montriez un nouveau mari dans la soixantaine et apparemment aux bonnes fréquentations (c’est Liam lui-même qui le disait, ou à peu près), si vous lui donnez maintenant la quarantaine, un look plutôt type mafieux et surtout vous distribuez le rôle à un acteur habitué aux rôles de méchant, c’est normal qu’on se dise dès le début qu’en fait, c’est un gros méchant salopard qui va pourrir la vie du héros !!! Et ça ne loupe pas ! J’arrête là, je ne vous dirai pas la fin… :-p

Taken 3, une conclusion ?

Taken 3, petit film d’action à voir à la télé, en fin de soirée, quand le cerveau s’est mis en veille depuis longtemps. Un peu comme pour « Cube » dans lequel on disait de ne pas chercher de raison, mais de chercher une sortie, je crois qu’ici, on dira « ne chercher pas un scénario, cherchez comment revendre le DVD »… Une production Besson…

Taken 3, P.S.

Question : Il est de rumeur publique que Besson, qui a « écrit » le scénario du film Taxi, l’a plus ou moins piqué à des maternelles. Serait-ce à ces mêmes maternelles que le mister Megaton s’est adressé pour trouver son pseudo ?

Vidéo et images : Europa

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Konar dit :

    Merci G de penser à nos portes-monnaie!

  2. Stéphane M dit :

    Excellent article qui résume bien la situation d’une série à la Besson. ça rallonge la sauce et ça perd son goût. Dommage qu’il ne sait jamais quand il faut s’arrêter ! Un piètre cuisinier qui fait quelques bons plats mais qui s’entête trop souvent à les réchauffer …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *